dimanche 25 août 2013

« Le gardien invisible » de Dolores Redondo

Résumé :

Le cadavre d’une jeune fille est découvert, dans une étrange mise en scène, sur les bords de la rivière Baztan. L’inspectrice Amaia Salazar, originaire de la région, est chargée de l’enquête. Contrainte de revenir sur les lieux de son enfance pour exercer ce métier qu’elle aime tant, elle va devoir affronter ses propres démons pour découvrir le tueur et calmer la tension et les croyances populaires qui resurgissent.




Mon avis :

Une excellente découverte !
Dolorès Redondo était présente à l’édition 2013 de Quais du Polar. J’avais eu la chance d’assister à l’une des conférences à laquelle elle participait et elle m’avait donné envie de lire son livre.
Et quelle belle surprise ! Tout est présent dans ce thriller : de l’action, de la noirceur, du suspense, des rebondissements, une histoire personnelle et familiale compliquée, des personnages avec des défauts, des descriptions du pays basque magnifiques.
Le personnage principal, Amaia Salazar, est touchant par son humanité. Elle fait à la fois preuve de force et de vulnérabilité. L’enquête l’amène à creuser son histoire familiale difficile, marquée par l’absence d’amour d’une mère et par la tyrannie de sa grande sœur qui veut tout gérer sans l’assumer. Quant à l’enquête, elle est très bien menée, avec des personnages secondaires crédibles et efficaces.
J’ai hâte de connaître la suite de cette trilogie. D’ici là, j’espère bien aller faire un tour au pays basque, Dolorès Redondo m’a convaincue.


Lu en : 2 jours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire