samedi 23 novembre 2013

« CSU Équinoxe » (8) de Caroline Terrée

Résumé :

Le 911 reçoit un appel de détresse d’un entraîneur de hockey sans histoires, Anton. L’appel est impossible à localiser. L’équipe du CSU est appelée sur les lieux de la disparition d’Anton qui a pu joindre son épouse juste avant d’appeler le 911. Kate Kovacs et son équipe partent à sa recherche alors que la violence gagne la région et que le passé de Kate se dévoile.





Mon avis :

Une intrigue où les liens entre les personnages ne coulent pas de source, ce qui rend difficile la reconstitution de l’histoire.
Le passé de Kate est enfin dévoilé et je pense que l’auteur a eu du mal à concilier le fait d’intégrer cette révélation à la fin de l’enquête.
La fin de cet épisode est presque exclusivement consacrée à la psychologie de Kate, au détriment de la compréhension des évènements entourant le disparu. Il était peut-être nécessaire de passer par là, les précédents romans évoquant, par bribes, ce qui a construit Kate Kovacs.
Ce roman est donc à lire après avoir lu les précédents, au risque sinon de ne pas en percevoir l’intérêt.


Lu en : 1 jour.

2 commentaires: