dimanche 21 février 2016

« Une âme de trop » de Brigitte Aubert

Résumé :

Elvira travaillait dans un hôpital avant d’être en arrêt de travail à cause de son agoraphobie. Elle a néanmoins gardé contact avec ses collègues, dont Steven, son propriétaire. Au fur et à mesure que de terribles meurtres se produisent, elle se rend compte que les victimes lui ressemblent. Persuadée d’être la prochaine victime, elle fait tout pour alerter les policiers qu’elle connaît bien, le capitaine Alvarez et le lieutenant Spellman. Ceux-ci ont du mal à la croire et pourtant, l’étau se resserre autour d’elle.




Mon avis :

Je retrouve enfin le style que j’aime tant chez Brigitte Aubert et surtout sa faculté à aboutir à un dénouement auquel je ne m’attendais pas du tout.
Le scénario est original et l’ambiance instaurée très réaliste. Il y a beaucoup d’action, l’histoire avance vite, jusqu’à ce final très surprenant.
Même si les personnages ne sont pas très attachants, cela ne m’a pas vraiment dérangé. Le scénario est presque plus important qu’eux.


Lu en : 2 jours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire