samedi 16 février 2013

« L’homme qui aimait les tueurs » de Bernard Boudeau


Résumé :

Sylvain Macarie avait tout pour être heureux : promis à une carrière brillante de commissaire, en couple avec une jeune femme très convoitée, tout s’arrête lorsqu’il échoue à résoudre une enquête qui le traumatise fortement. Lorsque plusieurs meurtres n’ayant aucun rapport entre eux sont commis, Macarie en vient à se demander s’il n’en est pas l’auteur. Il sollicite l’aide d’un psychiatre pour enquêter sur lui.





Mon avis :

Très original. Le début du livre est un peu complexe dans la mesure où des retours dans le temps perturbent un peu la compréhension de la trame du roman. Mais une fois la lecture lancée, difficile de ne pas rester captivé par cette intrigue qui tient vraiment le lecteur en haleine. Les passages sur la thérapie de Macarie sont un peu longs, mais ils occupent finalement peu de chapitres. Le roman comporte une bonne dose d’aventures. Un vrai bon moment de lecture.

Lu en : 4 jours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire