mardi 1 novembre 2016

« Il reste la poussière » de Sandrine Collette

Résumé :

Rafael a dix ans. Il vit en Patagonie avec sa mère et ses frères, où la famille tient difficilement un élevage depuis que le père a disparu. Lorsque Rafael s’enfuit, il fait une découverte susceptible de bouleverser sa vie.







Mon avis :

Cela faisait longtemps que je n’avais pas passé un temps infini à lire un livre. Je ne pensais pas que cela m’arriverait avec un roman de Sandrine Collette, dont j’apprécie habituellement beaucoup le travail. Et pourtant…. Que d’ennui ! Quelle déception !
Je n’ai accroché ni au lieu où se déroule l’action, ni aux personnages, ni au scénario, ni au style de l’auteur.
J’ai mis un temps incroyable à lire chaque page. Je n’aime pas ne pas finir les livres commencés, donc je me suis efforcée de terminer ce roman mais je n’y ai pris aucun plaisir.
La violence intra-familiale, le personnage antipathique qu’est la mère, le peu d’action, sont autant de points qui n’ont pas évoqué grand-chose chez moi, si ce n’est beaucoup d’ennui.
Je ne m’attarderai pas plus à chroniquer cet ouvrage qui restera dans ma mémoire pour une seule chose : le temps passé à le lire.


Lu en : 51 jours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire