samedi 8 décembre 2012

« L’œil d’Eve » de Karin Fossum


Résumé :

Marie Durban, prostituée de luxe retrouvée étranglée dans son lit, et Egil Einarsson, dont le corps vient d’être repêché dans un fleuve, ont un point commun : Eve Magnus. Eve est une jeune mère, artiste peintre, apparemment sans histoire.
Mais dans cette petite ville de Norvège où les homicides sont peu fréquents, encore moins à intervalles rapprochés, l’inspecteur Sejer s’interroge sur le passé d’Eve, dernier témoin à avoir vu Marie Durban vivante.




Mon avis :

J’ai trouvé ce polar au départ très alléchant : deux meurtres a priori sans aucun lien, un personnage mystérieux, un inspecteur norvégien. Et finalement, la construction du roman m’a un peu surprise. L’auteur nous fait revenir en arrière dans le temps (avant les meurtres) et la fin du livre arrive sans que l’enquête ne soit véritablement menée.
Le personnage d’Eve Magnus est très froid et, pour ma part, insondable.
Ce polar m’a un peu déçue.

Lu en : 5 jours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire