dimanche 16 février 2014

« Un long moment de silence » de Paul Colize

Résumé :

D’un côté, Stanislas part à la recherche de l’histoire de son père, tué dans un attentat au Caire en 1954.
D’un autre côté, Nathan, rescapé des camps, intègre une organisation chargée d’éliminer les nazis qui n’ont pas été condamnés.







Mon avis :

Je découvre Paul Colize avec ce roman qui, malgré l’intitulé de thriller sur la couverture, n’en est pas un et c’est vrai qu’il s’agit d’une belle découverte.
Sans partager l’enthousiasme de beaucoup de lecteurs qui l’ont qualifié de chef-d’œuvre, je dois reconnaître que la qualité d’écriture est indéniable. Chaque mot est savamment utilisé, donnant ainsi une fluidité dans la lecture particulièrement agréable.
Je n’ai par contre pas ressenti beaucoup d’émotions et les personnages ne m’ont pas touchée.
Le scénario est intéressant. Dès le départ, on se doute que les deux histoires vont se rejoindre et l’on suit avec intérêt la quête de Stanislas, tout en suivant la construction de la vie de Nathan. Il ne faut pas, à mon sens, rechercher de suspense dans ce livre, l’intérêt se situe autre part.
Un long moment de silence représente un vrai roman sur la construction personnelle et sur l’influence qu’a l’Histoire sur la vie d’une famille. Du haut de gamme.


Lu en : 6 jours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire