dimanche 3 mai 2015

« Six fourmis blanches » de Sandrine Collette

Résumé :

Lou et Elias ont gagné une randonnée en montagne avec un groupe d’amis. Guidés par Vigan sur un sentier emprunté pour la première fois, les difficultés s’enchaînent.
Mathias est sacrificateur de chèvres en montagne. Lors d’un sacrifice, un drame se produit. Il doit prendre la fuite à travers les montagnes pour survivre.





Mon avis :

Sandrine Collette confirme, s’il en était besoin, tout son talent avec cet ouvrage.
Elle parvient à instaurer une ambiance oppressante malgré le grand air au sein duquel se déroule l’action. En effet, les personnages évoluent lors d’une randonnée en montagne. Surpris par une tempête, les drames se produisent. Au fur et à mesure de l’avancée du groupe, l’étau se resserre et le lecteur partage les sensations de froid, d’angoisse, de stress qui étouffent les randonneurs.
Lorsque les deux histoires se croisent, celle de Lou et celle de Mathias, ce qui était inévitable, la surprise est de taille. Sans être époustouflant, avec beaucoup d’action par rapport au reste du roman, le dénouement est tout de même très bien amené.
Une chose est certaine, grâce à Sandrine Collette, je ne partirai jamais randonner en montagne !
Le moment de lecture est de grande qualité. Sandrine Collette a un style à part, une imagination à part, bref, tout est bon.


Lu en : 3 jours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire