lundi 17 septembre 2012

« Les putains du Pelourinho » de Henry Joseph


Résumé :

Bobby Flanagan, agent littéraire, a pour mission d’exécuter les dernières volontés de Brumby Rocker, écrivain à succès exilé à Bahia. Ce dernier, malade et poursuivi par une milice raciste qu’il a dénoncée dans son best-seller, nous livre la description de ses dernières années d’existence en compagnie des putains du Pelourinho. Son quotidien se compose de luxure et d’ivresse. Bouleversé par l’amour que lui portent celles qu’il considère comme ses femmes, il décide de leur faire construire un lieu en leur honneur : le Foyer des Anges.



Mon avis :

Vraiment pas terrible… J’avais hâte que le roman se termine. Il n’y avait pas vraiment d’intrigue, pas d’humour. Je tournais les pages, non pas pour connaître la suite, mais pour passer à un autre livre. En bref, je ne conseille pas la lecture de ce roman.

Lu en : 3 jours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire